Billet d’humeur… Le bonheur

Hello,

J’ai été prise d’une envie subite de t’écrire ce billet d’humeur, comme une lettre ouverte. Un billet concernant le bonheur, enfin ma manière de concevoir le bonheur. Cette envie m’a prise un soir, suite à une nouvelle pas très agréable. D’ailleurs, si tu désire en savoir plus, une sorte de behind the scene, je t’invite à me le dire.

En tout cas, j’ai écrit ce texte d’une traite, il peut aussi te permettre dans savoir plus sur moi. Un élan du cœur, une envie de partage… Voilà ce que tu trouvera dans les lignes qui suivent.

Je vais avoir 29 ans, j’ai un enfant à charge que j’ai eu assez tôt (19 ans), je suis séparée du père de mon fils et je vis encore chez mes parents.

Au vue de la société, de ce que l’on nous dit être bien ou mal, j’ai une vie de merde ( pardonne moi l’expression).

via GIPHY

Pourtant, je n’ai pas ce sentiment.

Mon fils a la chance de grandir entouré de personnes aimantes. Nous n’agissons pas toujours bien, nous ne sommes pas parfaits. Mais nous lui inculquons des valeurs qui nous chères. 

Le respect, l’amour, le courage, l’auto dérision et la confiance en soi.

Ce n’est pas toujours facile…

Heureusement, j’ai un homme merveilleux. Il a accepté mon fils comme le sien sans toute fois prendre la place de son père. Il est doux, affectueux mais sait poser les limites quand il le faut.

J’ai vraiment de la chance. Mon fils a vraiment de la chance.

En ce qui me concerne, on peut dire que je traverse une mauvaise passe. Un moment de ma vie que j’aurais aimé différent Mais je l’accepte. Je suis en arrêt de travail, suite à un banal accident de travail… En voulant éviter une chute, mon genou a vrillé, ma rotule s’est déplacée… Le retour d’une blessure vieille de 6 petits mois tout aussi stupide que la nouvelle.

De longs mois sont passés et on m’a opérée (enfin!), je me remets maintenant doucement. 

Trop doucement peut être…

Car oui, je ne te l’ai pas dit Mais j’ai le privilège d’avoir un emploi et qui plus est un contrat à durée indéterminée chose rare de nos jours. 

Mais mon employeur commence à trouver le temps long… 

Une diminution de salaire, un premier temps. Puis une seconde, me laissant avec un montant inférieur à celui de RSA… 

Mais j’ai de la chance, j’ai un toit au dessus de ma tête, malheureusement, je ne pourrais pas verser ma part de charge ce mois ci à mes parents. Cependant, j’ai de la chance car mes parents comprennent.

Si je te dis tout ceci c’est pour te transmettre un simple message.

Dans les moments durs, porte toujours ton regard sur les choses positives.

Ils pensent que j’ai raté ma vie? 

Je n’ai pas de chez moi réellement, je ne vis pas encore avec mon chéri, je n’ai pas encore acheté ma maison… Oui c’est vrai.

Pourtant quand je vois mon fils, jouer avec son beau père, rire aux éclats, se blottir dans nos bras pour un câlin de famille alors je sais que pour ces moments là ma vie n’est pas si médiocre.  

Nous avons quelque chose que certains n’ont pas… L’amour.

Je n’ai pas un rond? Ma paye ne me permettra pas d’offrir à mon fils des vacances de rêves ou le dernier jeu à la mode?

J’ai un toit au dessus de ma tête, des parents bienveillants, un fils compréhensif et un amoureux plus que présent. Et d’un rien nous arrivons à en tirer le meilleur!

Mon genou me fait souffrir et me fera sûrement souffrir encore?

Peut être Mais je suis en vie et malgré Cela en bonne santé! Je vais bientôt à nouveau pouvoir courir, danser, faire du sport! 

Alors je peux le dire…via GIPHY

Ma vie n’est pas parfaite, loin de là! Il y a des choses que je veux changer, d’accord mais il y a une chose que je veux garder!

Mon bonheur

L’argent ne fait pas le bonheur, l’amour oui…

Le rire aussi,

la compréhension et la tolérance également.

Ce message, tu n’en as peut être rien à faire mais je pense que c’est une chose que nous devons tous garder en mémoire, pour s’en servir un jour ou l’autre. Souvent on oubli que le bonheur est devant nos yeux. La vie nous réserve tant de tours. Ceci n’est que mon avis, je te laisse en faire ce que tu désire. Je te parle avec le cœur…

Ce n’est pas faute de t’avoir prévenu dans la page à propos  haha!

Je te parlerai de choses et d’autres mais toujours avec le cœur  t c’est ce que j’ai fait ici.

J’espère que ce petit post t’aura plu.

Je te dis à bientôt

Amicalement

Jo <3

6 comments
  1. Très émouvant ton post ! Tu as tellement raison, le bonheur est là sous nos yeux, tu es vraiment très forte et j’adore ce petit billet où tu te confie à nous, continue comme 😊
    Bisous

    1. Merci beaucoup ton commentaire me va droit au coeur ❤️
      Bisous
      Merci encore

  2. Très émouvant ton post ! Tu as tellement raison, le bonheur est là sous nos yeux, tu es vraiment très forte et j’adore ce petit billet où tu te confie à nous, continue comme ça 😊
    Bisous

  3. Je me suis beaucoup reconnue dans ton post. Si certains pensent que j’ai une vie de merde ( je ne rentre pas dans le moule 😉) moi je trouve que la vie est belle 😊💜
    Il y quelques temps déjà, j’ai publié un message où je parlais de ma vie simplement, parce que j’en avais marre d’entendre et de lire sur des réseaux sociaux, des trucs du genre les gens au ras sont tous des assistés, ils nous volent notre argent et pleins d’autres conneries non relatives au RSA. Alors j’ai raconté aussi et là personne n’a osé me dire… 😀 ah les gens.
    Tout ça pr dire que je trouve ton post émouvant et ta sincérité touchante en ces temps où lorsque nous sortons du moule. nous sommes stigmatisés…
    Bonne suite à toi 😉
    Et à bientôt pour te lire

    1. Merciiii
      C’est exactement ça ça… on nous demande de rentrer dans un moule mais je trouve que le moule
      Je file aller voir ton article
      Merci encore pour ton commentaire

      1. Je viens de me rendre compte que je ne pouvais pas voir ton post… pourrais tu me mettre le lien s’il te plaît?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *