coloration végétale

#Crash Test: La coloration végétale

Aloha,

Si je te parle de soins capillaires au naturel ça te tente ?

Et plus précisément de coloration végétale !

Dernièrement, j’ai fait l’acquisition d’un livre. Je l’ai acheté principalement pour les colorations soyons honnêtes, mais cela rentre aussi dans le cadre de l’objectif de prendre soin de moi pour cette rentrée 2017(je t’en ai déjà parlé). Et je le trouve plutôt pas mal ce livre. Il s’agit de

J’embellis mes cheveux de S. Hampikian et A. Perrogon

  • Le livre :

Si tu as envie de te mettre aux soins capillaires naturels, je pense qu’il est fait pour toi.

Il est très complet, de shampooings aux soins en passant par les colorations, tu ne risque pas d’être déçu.

Il y a même tout un morceau sur les produits pour réaliser des soins sur mesure avec les ingrédients (classés par ordre alphabétique) et leur propriétés.

Sans compter sur toutes les astuces pour prendre soin de ses cheveux correctement ( fréquence de lavage, catégorie de cheveux et recommandations).

Un petit recueil de bonnes informations à 14€ (aux éditions terre vivante).

  • La coloration végétale, ce que j’attends ?

Je suis une adepte des couleurs marquées et originales, enfin originale pour les plus âgés car maintenant une personne aux cheveux violets ou roses ça choque beaucoup moins.

Mais à force de décolorer et de recolorer par dessus mes cheveux commençaient légèrement ( ok beaucoup) à faire la tronche alors je me suis calmé mais en les colorants toujours. Plus de violet flashy juste des sous-tons en me rapprochant de ma base naturelle. Mais même ce type de coloration à tendance à abîmer les cheveux et la couleur dégorge assez rapidement honnêtement.

Voyant l’état de ma touffe empirer j’ai stoppé les colorations chimiques il y a plusieurs mois. Dans l’optique de retourner à ma couleur naturelle ou de passer à la coloration végétale.

Tu l’aura compris, la couleur naturelle on verra ça plus tard… Mes cheveux ont tellement pris le soleil en vacances qu’ils étaient châtain-roux-blond-brun bizarre.

Je ne m’attends pas à un résultat de fou malade.

La coloration végétale étant très progressive et encore plus faite à la maison.

  • Avant la coloration, il y a toute une préparation

Il faut savoir que l’on ne peut pas faire une coloration végétale (surtout à base de henné) tout de suite après une coloration chimique.

Il faut laisser passer plusieurs mois si possible.

Ma dernière coloration date du mois de mai ou juin et j’ai effectué plusieurs masque detoxinant pour être sure de ne plus avoir de trace de mon ancienne coloration sur la tête avant de me lancer.

La recette de masque est d’ailleurs et il est au top. Il laisse les cheveux super doux et brillant en plus. Si ce n’est pas un bon bonus ça !

Juste avant la coloration, le jour même, il est conseillé de faire un bon shampooing et un masque au rhassoul ou à l’argile pour purifier le cheveux et faciliter l’adhérence des pigments.

Alors si tu ne le sais pas, une coloration végétale maison c’est minimum une journée !

Le temps de préparer les cheveux avec le shampooing et le masque la matinée est déjà passée…

  • La coloration en elle mêmecoloration-vegetale-henne

Nous y voilà ! Je sais, j’ai beaucoup écrit/parlé pour en arriver jusque là mais il fallait bien que je te parle de tout ça avant non ?

La recette vient directement du livre, j’ai choisi un rouge violine. Il est pour les cheveux blond foncé à châtain moyen ( pas de coloration végétale de ce type pour les brun(e)s désolé) ayant une base ( sauf les racines) châtain moyen roux bizarre (merci le soleil et la vieille colo) je me suis dit que ça devrait aller. Sachant que mes reflets violets me manquent et que je veux foncer mes cheveux cela me semble un bon compromis.

Alors j’ai mélangé :

70g de henné rouge du Yémen

20g d’indigo

10g de poudre d’amla

à 300ml d’eau avec une cuillère de bicarbonate ( pour intensifier l’effet de l’indigo)

On obtient une jolie pâte verte à la magnifique odeur… d’épinard ( ironie quand tu me tiens) !

Et hop on applique tout ça sur la tête mouillée mèche à mèche.

On enroule la tête de film et on garde le tout bien au chaud sous une serviette ou pour moi un joli bonnet pendant minimum 2heures.

Quand je te dis que ça te prendra la journée je ne blague pas !

  • Le rinçage…

Ou la galère monumentale !

Car oui c’est relou à rincer faut être honnête ! Ce n’est pas un masque tout lisse du commerce ou une huile. Surtout qu’il ne faut pas laver le bazar au shampooing. Alors bon, j’ai pris mon mal en patience, j’ai rincé…

Rincé…

Rincé…

Encore et encore jusqu’à obtenir une eau claire et avoir le moins de résidu de poudre dans les cheveux !

Et même après 18 rinçages ( j’exagère à peine) j’en avais encore de la poudre dans les cheveux.

Mais il est recommandé de faire un soin démêlant après pour éliminer ses dernières traces et permettre la fixation de la couleur.

Que cela ne tienne, j’avais prévu le coup avec le masque fixateur de Logona ! Hahaha je l’avais sentie l’entourloupe !

  • Et le résultat…

Heu, quel résultat en fait ?

Parce que oui, je n’en ai pas eu. Mes cheveux ont à peine foncé… La déception totale. J’ai mis le bordel dans ma salle d’eau pour rien ?

J’ai voulu me rouler en boule, crier ma détresse, me mettre en PLS en attendant la fin du monde mais je me suis ressaisie !

Il faut normalement 3 jours sans lavage pour que la couleur s’oxyde et avoir le vrai résultat.

Mais moi j’ai pas 3 jours devant moi on fait comment ?!

Bah, on laisse passé une nuit et on recommence mais cette fois avec une autre recette…

Mouahahaha !

  • Deuxième essai… Le bon ?

Cette fois j’ai pris la recette dans les remarques juste en dessous.

colo-vegetale-poudre

Un résultat plus violine ? Ooh mais tu m’intéresse !

Allez on y retourne avec cette fois

40g d’indigo

40g de henné

20g d’amla

dans 300 ml d’eau ( j’ai oublié le bicarbonate cette fois pas grave)

colo-vege_poseHop un bon shampooing au rhassoul et on y va mèche à mèche encore. Bon cette fois j’ai oublié les gants… Mince mes ongles ne ressemble plus à rien mais cette fois je vois que ça prend. Bah oui si ça prends sur mes ongles ça va être la même sur ma tête non ? Moi j’espère hein ! J’ai pas reçu mon amoureux avec un bonnet et une odeur d’épinard 2 jours de suite pour rien ! Même un rouge ou un roux plus prononcé je prends moi….

  • Le rinçage.. Encore

Je te passe la galère que ça a été mais ça à tout de même été moins pénible que la première fois.

  • Et le résultat alors ?

Colo-vegetale-apresBon bah, c’est toujours pas ça. Mais c’est déjà mieux que le premier essai mes cheveux ont foncé. Pas de rouge violine comme je le voulais hein ?! Mais au moins le résultat est présent au moins.

  • La question que je me pose…

Enfin les questions plutôt, car oui il y en a plusieurs.

Le fait d’avoir oublié le bicarbonate ( que l’on peut remplacer par du sel) a-t-il empêcher la couleur violette de se « former » ?

Le temps de pause (2h à 2h30) était-il suffisant ?

Arriverais-je un jour à obtenir le beau violet que j’ai pu voir sur certains sites avant de me lancer ?

Le henné et l’indigo de chez aroma-zone sont ils réellement efficace ?

Je ne sais pas trop si je vais pouvoir répondre à ces questions. Mais cette deuxième fois, je vais attendre les 3 jours sans shampooing pour voir le réel résultat.

  • En conclusion

Je n’ai pas obtenu la couleur que je désirais mais mes cheveux sont en pleine forme malgré 2 colorations successives et ce n’est pas avec une colo’ chimique que j’aurais pu me le permettre.

Grâce au henné, mes cheveux sont gainés, super doux, légers et j’ai un volume de fou malade ( bon par contre ça je m’en serais passé).coloration-végétale

Je ne regrette pas d’avoir essayer et je ne compte pas baisser les bras de si tôt !

Comme les auteurs l’ont précisé dans leur livre, il faut du temps et de l’expérimentation pour trouver la formule qui donnera la bonne teinte.

Si j’arrive à un résultat concluant, je t’en reparlerai avec grand plaisir.

Et toi, dis mois, tu as déjà tenté la coloration végétale ? Le henné ?

Si tu, d’ailleurs, tu as une réponse à mes questions, n’hésite pas à tout me dire en commentaire.

Je suis preneuse de toute information me permettant d’atteindre mon objectif hihihi !

Je ne te le dis pas souvent mais si tu veux me suivre au (quasi) quotidien, tu peux me rejoindre sur Instagram, Twitter et sur Facebook.

Si le cœur t’en dis 😉

Je te dis à vendredi pour un nouveau post.

Et comme le disent les youtubeuses… En attendant prends soin de toi !

A très vite

Amicalement et plein de bises colorées

Jologo de choses et dautres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *